Jeudi 1 avril 2021 -20h ‘’ C’est une fille !’’… un spectacle de chansons et de textes au Féminin Pluriel

‘’ C’est une fille !  ’’…

Un spectacle de chansons et de textes au Féminin Pluriel

Voir la vidéo    Live on :

 

Concert enregistré et diffusé en direct  le jeudi 1 avril 2021 à 20 heures                  live streaming Thursday 1 avril 8 pm

Si vous le souhaitez, vous pouvez soutenir la création musicale en faisant un don sur :                               If you wish, you can support this artist by making a donation on

Lepotcommun                                                                                                                                                Lepotcommun

 

’’C’est une fille !’’ Spectacle de chansons françaises au Féminin Pluriel

Natasha Bezriche (chant) / Sébastien JAUDON (piano & arrangements)

 

Programme :

1. La côtelette (Brigitte Fontaine)

2. Madame (Allain Leprest / Gérard Pierron)

3. Veuve de guerre  (Cuvelier-Bischoff)

4. Le bel âge (Barbara)

5. 47 ans (NBG) texte

6. Les gueuses   (M. Viterbo – Vincent Scotto)

7. Ça tourne pas rond (Francis Blanche)

8. Le bonheur (Léo Ferré)

9. D’elle à lui   (Yvette Guilbert)

10. Nomade    (Michèle Bernard)

11. Sarments   (Allain Leprest)

12. La petite robe noire  (Juliette)

13. Les fleurs du mâle  (NBG) texte

14. Les bleus  (Serge Gainsbourg)

15. La faute à Eve  (Anne Sylvestre)

16. Cette blessure  (Léo Ferré)

17. Paroles de femmes (NBG)  texte

18. Une sorcière comme les autres (Anne Sylvestre)

19. Poids, Privations, Pamoison (NBG) texte

20. Chanson pour Marylin (Claude Nougaro)

21. Filles d’ouvriers  (Jules Jouy / Gustave Goublier)

22. Femmes  de  paroles (NBG) texte

23. La ballade de Bessie Smith (André Benedetto/Hélène Martin)

24. C’est extra (Léo Ferré)

 

 
 
 
 

 

Biographie de Natasha BEZRICHE-GASTINEL
Natasha BEZRICHE-GASTINEL est une artiste française, auteur-compositeur-interprète et comédienne. Etablie à Lyon  elle travaille avec de nombreux théâtres, musiciens et artistes partout en France.

Ses origines métissées entre la Kabylie, l’Ukraine et l’Andalousie, où prédomine la tradition orale, la conduisent instinctivement vers l’amour des langues, des mots et des sonorités, ce qui l’oriente vers des études de Philosophie et Lettres Modernes (maîtrises) mais également  de sociologie et psychologie clinique (DESS et DEA).

Elle mène de front une formation artistique qui la conduira vers le théâtre, l’écriture la composition, le chant, la recherche ethno musicale et les musiques du monde :
-Avec Janine Berdin (conservatoire d’art dramatique de Lyon) : formation de l’acteu

-Avec Raoul Bossuyt (conservatoire de Lyon) : travail vocal et approche lyrique

-Avec Annick Nozati : pratique du chant, improvisation, utilisation de la voix et approche contemporaine (Paris et stages Ste Baume- Var)

-Avec Jacques Bertin : expression scénique, gestion de la voix, de l’espace, de la scène et l’interprétation des chansons – (stages Ste Baume- Var)

-Avec Giovanna Marini – ethno musicienne- : travail autour des chants traditionnels, des chansons populaires et des polyphonies.
– Natasha s’est dirigée plus spécifiquement vers la chanson grâce au soutien et à l’impulsion  professionnelle de  Nadia DIKOFF  (productrice).

Chanteuse à la voix chaude et bouleversante, exigeante et sans compromissions, en marge de la variété et des modes, elle reste peu soutenue par les médias, malgré la reconnaissance d’un public fidèle et de plus en plus nombreux, et elle est également  sollicitée  de façon régulière au théâtre pour des rôles forts, auprès d’artistes et de metteurs en scène prestigieux (TNP /théâtre National Populaire/-Théâtre des Célestins, CDNL(théâtre du 8ième), Opéra de Lyon, Auditorium Maurice Ravel , théâtre des Amandiers à Nanterre….Comédie de St Etienne…Théâtre des Marronniers , festival d’Avignon…).

A la biennale du jeune Théâtre à Vichy  en 1980, elle obtiendra le 1er prix d’interprétation de la société des auteurs, pour son rôle (Ethel) dans la pièce d’Alain Decaux « Les Rosenberg ne doivent pas mourir ».

Elle participe régulièrement à des tournages de films et courts métrages (pour la télévision ou le cinéma d’auteurs).

Après son récital d’auteur-compositeur-interprète, au théâtre du 8ième lors de la biennale « poésies et chansons », elle obtiendra le 1er prix « Paroles et musiques », et  partagera ensuite dans le cadre de différentes programmations, des scènes avec des artistes tels que , Maxime le Forestier, Colette Magny, Jacques Bertin, Anne Sylvestre, Jean Vasca, Angélique Ionatos, le Quartetto Cédron , Paco Ibanez, Michèle Bernard, Véronique Pestel, Francesca Solleville, Philippe Forcioli, Hélène Martin, Bernard Joyet, Serge Utgé-Royo, Christian Paccoud, Allain Leprest….

Natasha  initie régulièrement ses propres spectacles et créations autour d’auteurs et de répertoires  divers… chants du monde, chanson française d’expression poétique musiques et textes rassemblés… (« Métissages », « Côté Sud », « Porte-parole » « Paroles de femmes, femmes de parole », « Chants Nomades », « Lumière Noire », « Chants mêlés », « Rouge Ferré », « Dames brunes », « C’est une fille »….)

Elle prête également sa voix à de nombreux  films et enregistrements.

-Son CD d’auteur compositeur interprète: « De vive voix » obtiendra en 99 le prix Talent (décerné à Plaisir (78)

-CD «Etroits sont les vaisseaux » (poésie de ST John Perse/musique X. Garcia –GMVL  sera distingué d’un prix dans la catégorie musique contemporaine.

-CD « L’opéra des Girafes » (Jacques Prévert-) et « Pierrot ou les secrets de la lune » : 2 créations de  Renée MAYOUD (& le collectif artistique : Michèle Bernard, Natasha BEZRICHE, André Bonhomme, Jacques Mayoud, Jean Luc Michel, …),  qui  seront récompensés à deux reprises  par  le  Prix Loisirs jeunes.

Après plusieurs années d’une collaboration artistique riche, aux côtés du compositeur et guitariste, Gilles GASTINEL, elle travaille depuis 2006  avec Sébastien JAUDON, pianiste et  arrangeur  des récitals « LUMIÈRE  NOIRE »  puis «  ROUGE FERRE »  (répertoire de Léo Ferré), « CARNACROQUERIE» (poésie d’E. Guillevic, création musicale de S.JAUDON/ mise en scène M.Véricel) et  ensuite « CHANTS MÊLES » avec la chanteuse  Isabelle Bonnadier, (chanson française et poésie –            Fin 2018, elle met en place  le spectacle « DAMES BRUNES » autour du répertoire de BARBARA.

Natasha a enregistré en 2014, puis 2018, deux CD autour du répertoire de Léo FERRE (projet encouragé par Marie-Christine Ferré)  et salué par la critique.                      Le CD ‘’Dames Brunes’’ chansons de Barbara est en cours de réalisation en ce printemps 2021.

Natasha Bezriche et Sébastien JAUDON ont créé cette année également un nouveau répertoire de chansons françaises autour du thème de la FEMME  intitulé ‘’C’est une fille’’ (chansons au féminin Pluriel).

 

 

 

Né en 1969, Sébastien Jaudon poursuit ses études musicales à Lyon, au C.N.R. d’abord, dans la classe de piano de Jean Martin, puis au C.N.S.M., où il obtient un 1er prix auprès de Pierre Pontier.
Passionné par l’accompagnement du chant, il travaille cette discipline au C.N.S.M. de Paris sous la direction d’Anne Grapotte. Il bénéficie à cette occasion des conseils de grands maîtres tels que Jules Bastin, Walter Moore, Irène Aïtoff, Christa Ludwig…
Il travaille très jeune comme chef de chant à l’atelier lyrique de l’Opéra de Lyon.
Intéressé par la musique sous toutes ses formes, Sébastien JAUDON partage aujourd’hui
son activité entre
– la musique de chambre (avec Catherine Arnoux, David Guerrier, Philippe Pierlot, Michel Moraguès,…),
– l’accompagnement lyrique (Jean-Paul Fouchécourt, René Schirrer, Jean-François Rouchon, Nadia
Jauneau-Cury, Caroline Blanpied…),
– l’arrangement instrumental et vocal (il est notamment pianiste du chanteur Bernard Bruel dans son récital Jacques Brel, de la jeune Angelina Wismes, et de Natasha Bezriche)
– et l’enseignement: (professeur d’accompagnement au Conservatoire National de Région de Grenoble depuis septembre 2000).
Son attrait pour les formes théâtrales ou le cabaret l’amène à se produire dans des spectacles transversaux diversifiés aussi bien en tant qu’arrangeur, pianiste ou
compositeur:
– musiques de scène (Le Suicidé de Nicolaï Erdmann, mise en scène Philippe Sire en 2004, les Souffrances de Job, mise en scène Laurent Brethome, en 2009),
– cabarets chansons (Les Maux d’ivresse avec Julie Leflaive en 2005, Lumière noire et Rouge Ferré, Chants mêlés avec Natasha Bezriche en 2007, 2010 et 2014),
– et spectacles musicaux (Gueules de nuit et À la dérive avec les Aboyeurs en 2007 et 2012, Bells are ringing avec les Percussions Clavier de Lyon, mise en scène de Jean Lacornerie en 2014, Alors tu chanteras avec Claire Delgado en 2015).
Sa collaboration avec Natasha Bezriche se poursuit avec deux autres spectacles :
Piaf, ‘’Il était une voix’’ : (avec également la comédienne Anne Rauturier) en 2015, et ‘’Dames brunes’’ : chansons de Barbara, en 2018.
En 2015, il enregistre pour le label Skarbo et avec la soprano Nadia Jauneau-Cury, un CD consacré aux mélodies de Claude Debussy salué par la critique.
Sébastien JAUDON s’est déjà produit dans divers pays d’Europe comme l’Allemagne, la Suisse, l’Autriche, la Belgique, la République Tchèque, la Croatie, la Pologne, l’Ukraine, la Bulgarie, mais aussi en Afrique du Sud, au Canada, en Chine et au Japon