Samedi 19 janvier 2019 à 20h Jean-Paul Guy en concert

Samedi 19 janvier 2019 à 20h Jean-Paul Guy en concert

Jean-Paul Guy donnera un concert

Lyon Music 60 rue Sala 69002 Lyon

Programme :

Leoš Janáček (3 juillet 1854 – 12 août 1928)

 . Dans les brumes

Robert Schumann (8 juin 1810 – 29 juillet 1856)

 . scènes de la forêt

Johannes Brahms (7 mai 1833 – 3 avril 1897)

 . 6 pièces des op 76, 116, 118, 2ème rhapsodie op 79

Moritz Moszkowski (23 août 1854 – 4 mars 1925)

 . 3 études op 72

 

Jean –Paul GUY, pianiste

Né à Lons le Saunier, il débute le piano à l’âge de cinq ans avec  Lily Kergomard, sœur de Paul Emile Victor. Malgré son désir de faire une vie de musicien, il fait ses études de médecine à Paris. Installé en 1970 dans le Jura, il travaille avec Rose Aye Lejour, et mène de front une activité de médecin néphrologue et de concertiste, cette dernière étant exclusive depuis 2008.  Remarqué lors de sa participation au concours Clara Haskil en 1973, sa carrière débute surtout en 1978, lors d’une tournée avec la violoniste Mireille Cardoze, et à la suite d’un premier concert avec l’Orchestre de Chambre de Lyon, animé par Milan Bauer. La critique salue ses dons, révélés dans le vingtième concerto de Mozart, et ce sera le début d’une collaboration de plus de vingt ans, avec les solistes de l’Orchestre de Lyon.

Il se perfectionne ensuite auprès de Valeri Samoliotov, de l’institut Gnessin de Moscou, et obtient en 1996 le premier prix du troisième CEM, concours européen pour les mélomanes, sous la présidence de la pianiste Marie Josèphe Jude, qui joue avec lui et l’Orchestre National de Chambre de Toulouse, dirigé par Alain Moglia, les double concertos de Bach et Mozart, en 1999.

Il a joué jusqu’à présent quinze concertos dans trente concerts avec sept orchestres différents, a participé à de nombreux concerts de musique de chambre, et a joué en récital dans le cadre des amis de l’Hôtel-Dieu à Lyon, de la chapelle Saint-Louis de la Salpêtrière, du festival de Saint Céré, des Augustins à Toulouse, de l’année des châteaux et villages de Franche Comté, du Festival du Haut Jura, du théâtre de Grenoble, des rencontres de Belle Ile en mer , et à maintes reprises, dans la Villa Palladienne de Syam.

Son répertoire marque une prédilection pour les grands classiques, Bach, dont les variations Goldberg, Mozart, Beethoven, Schubert, Schumann, auquel il a ajouté Brahms et Rachmaninov.

Depuis 2010 il bénéficie régulièrement des conseils de la pianiste pédagogue Arielle Perrin.